Contacts: "Les Ambiani"

85, rue d'Ile de France

80100 ABBEVILLE

03.22.27.06.91

gaulois@les-ambiani.com

HISTOIRE DU CHALAND

Sa Découverte

Situation de la découverte du chaland et du chantier naval
Situation de la découverte du chaland et du chantier naval

En 1808, des ouvriers d’une exploitation de tourbe de Fontaine-sur-Somme mettent au jour les vestiges d’un chaland fluvial. Il est profondément enfoui sous la levée de Fontaine, en bordure de l’ancien lit de la Somme. Averti de cette découverte, M. Traullé, procureur impérial d’Abbeville et correspondant de l’Institut, effectue une fouille de cette épave, dont les résultats sont publiés l’année suivante.

 

Les tessons de poterie qui lui sont associés permettent de dater ce chaland de l’Empire romain, sans doute du IIe siècle après J.C. Il est le premier bateau fluvial antique qui ait été mis au jour en Europe et demeure encore de nos jours le seul exemplaire connu au nord de la France.

 

Les recherches ont montré la filiation étroite qui lie ces bateaux gallo-romains aux exemplaires préexistants dans la Gaule indépendante: de nombreux procédés de construction leur sont communs. Ce lien est traduit dans la dénomination de cette tradition architecturale: "Romano-Celtique", ou "Gallo-Romaine". C'est-à-dire de tradition celtique, mais réalisée durant l’époque gallo-romaine. D’où le projet de construction d’une réplique de ce bateau, initié par l’association "Les Ambiani", et porté par l'Association de Préfiguration du Parc Naturel Régional de la Picardie Maritime.

Situation de Pont-Rémy et du chantier
Situation de Pont-Rémy et du chantier